L es 2 Charentes

Classé dans : Non classé | 0

Ca Y est… Nous y sommes parvenus : Nous allons pouvoir créer notre nouvelle ligne de ramassage pour le Grand Miracle sur le territoire des 2 Charentes. Elle portera le numéro 55.

Nos Charentais ne seront donc plus en boute de ligne, ce qui aura le mérite également de faire des économies.

Elle suivra le parcours suivant : Royan > Rochefort sur Mer > La Rochelle > Surgères > Saint Jean d’Angély > Matha > Matha > Cognac > Saintes > Pons > Mirebeau

Cela va également modifier les lignes 10 et 12 qui seront allégées du ramassage sur La Rochelle, Rochefort sur Mer, St Jean d’Angély, Saintes, Pons et Mirebeau qui passent sur la 55 et Niort qui est raccrochée à la 12.

Il ne nous reste plus qu’à organiser les lieux et horaires d’embarquement ainsi que de trouver un autocariste. Nous en avons un en vue…

Nous comptons sur vous pour finir de remplir le car !

La réorganisation de la ligne devant demander un certain temps, les convocations actuelles pour les indigènes seront à la l’ancienne adresse. La nouvelle leur parviendra lors de la confirmation de janvier 2023.

« Tantine » nous a quittés !

Classé dans : Non classé | 0

Armelle Achard de Leluardière, née du Boishamon s’est éteinte en ce mois de mars 2022 dans sa 99ème année.

Elle résidait, avec son époux Stephen, Saint Servan sur Mer (35) et n’aurait jamais accepté, pour rien au monde, de s’avouer « Malouine ». Elle était « Servannaise » !

De naissance, elle descendait par son père, d’un des chefs chouans qui se sont distingués au cours de notre tristement célèbre révolution française. Elle était également apparentée à l’écrivain François-René de Chateaubriand qui a séjourné dans le Château familial de Monchoix, à Pluduno (22).

Elle avait épousé Stephen Achard de Leluardière, Normand d’origine, et charmant homme au demeurant.

Pionnière de notre association, elle avait participé à la création de celle-ci et fut successivement trésorière puis vice-présidente.

A partir de 1999, elle avait pris la suite de la responsabilité de la chapelle Saint Joseph de Saint-Malo dont mes parents s’étaient occupés pendant une quinzaine d’années.

Elle était vive, très active et avait son franc parler. Elle n’a jamais laissé quiconque dire du mal de mes parents ou de moi-même.

A la fois très « classe » et très « distinguée », elle en imposait a beaucoup de monde. Avec son cher « poux », elle avait participé à plusieurs reprises à nos voyages à Ecône à l’occasion des ordinations ainsi qu’à Garabandal où ils comptaient, bien se rendre à l’occasion du Grand Miracle.

Je me souviens d’un petit séjour sur l’Île de Jersey où elle avait fortement impressionné un énorme gorille du zoo, ce qui avait beaucoup fait rire le groupe, Stephen inclus.

En sa compagnie, j’ai parcouru une partie de l’Europe et reconnait avoir passé de très bons moments en sa compagnie. Elle ne se « démontait jamais » !

Je me rappelle en particulier une petite tournée de conférence vers Metz et sa région. J’étais quelque peu « à la bourre » aussi avais-je le pieds droit assez lourd sur l’autoroute nous menant vers Paris : 170 >175 km/h !

Elle s’est penchée vers moi pour visionner le compteur et s’est exclamée, stoïque « Au moins, ça roule ! ».

En plus des conférences, elle était venue avec nous au « Bus-World » à Courtrai, en Belgique, qui est le salon européen de l’autocar. Y étaient représentés une quarantaine de constructeurs venus du monde entier.

Elle s’intéressait à tout un chacun. Sûre d’elle-même, elle tenait tête à quiconque s’en prenait – prêtres inclus – à notre association et à notre équipe.

Chère « Tantine », vous allez bigrement nous manquer et de là-haut, en compagnie de votre époux, vous aurez une vision encore bien meilleure du Grand Miracle. Le « Bon Saint-Pierre » y veillera personnellement, je suis persuadé.

Confirmations inscriptions Grand Miracle

Classé dans : Non classé | 2

Ne vous tracassez pas si vous n’avez pas encore reçu votre convocation provisoire 2022 pour le Grand Miracle car j’ai pris plus d’un mois de retard pour l’enregistrement des confirmations.

Vous devriez la recevoir avant Pâques…

Inutile donc de me relancer, de m’appeler pour poser la question car non cela ne ferait pas avancer les choses mais cela risque de me retarder encore plus.

Merci de votre compréhension !

SAJE Productions

Classé dans : Non classé | 0

L’ambition de SAJE est de rendre accessible au public francophone les films et téléfilms d’inspiration chrétienne, trésors d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Comment ? En les distribuant en salle, en DVD/VOD, mais aussi, à l’avenir, en produisant nos propres scenarios.

Il existe actuellement une offre sans précédent de films d’inspiration chrétienne, produits dans d’autres pays. Aux États-Unis, la plupart de ces films à très gros budget sortent sous le label des Majors parce que catholiques, protestants et évangéliques se sont mobilisés massivement pour faire le succès de films engagés comme Heaven is for real, Son of God ou God’s not dead.

A nous maintenant de démontrer qu’en France il existe aussi un vrai marché pour ce qu’on appelle les « faith based movies » (Films basés sur la foi). Et c’est pour cela que nous avons besoin de vous !

Comment nous aider ? Par exemple en organisant une séance spéciale pour votre église ; en prévoyant une séance scolaire pour vos élèves ; en diffusant l’information autour de vous ; en distribuant des tracts ; et tout simplement en allant voir nos films en salle, bien sûr !

Pour commencer, nous avons besoin de rester en contact avec vous, et de constituer un grand réseau autour de SAJE. Pour cela, c’est très facile : rendez-vous sur notre formulaire d’inscription. Par ce moyen, nous vous tiendrons informés de nos prochaines sorties près de chez vous !

Et surtout, n’oubliez pas de partager la vidéo ci-dessous à tous vos amis, merci !

Avec SAJE, vous allez retourner au Cinéma !

N’hésitez pas à les contacter de notre part :

SAJE DISTRIBUTION
89, boulevard Auguste Blanqui
75 013 PARIS
France

01.58.10.75.01
sajedistribution@gmail.com

SAJE Belgique : belgique@sajeprod.com
SAJE Suisse : suisse@sajeprod.com

Joyeux Noël

Classé dans : Non classé | 0

Joyeux et Saint Noël

Pas trop Mauvaise mais Sainte Année 2022

Que nous réserve cette année ?

Nul ne peut le dire et ce ne sont pas encore les donneurs de dates qui auront raison !

Cela va sûrement mal se passer et personne ne peut affirmer ce que vont donner les élections « pestilentielles » ni même si elles vont avoir lieu.

Il faut se mettre dans les mains du Ciel et patienter.

Seul le Bon Dieu peut encore quelque chose pour nous.

Aucun homme politique ne peut redresser la barre et quand j’entends des cathos chanter les louanges de « l’agité du bocal », je rappelle que cette semaine à la télé, il a affirmé qu’il fallait absolument rétablir « l’école de la république », cela me fait froid dans le dos.

Nos ancêtres chouans et Vendéens doivent se retourner dans leurs charniers !

Les circuits de ramassage

Classé dans : Non classé | 0

Afin de régulariser nos lignes de ramassage pour le Grand Miracle, nous avons déplacé les lieux d’embarquement pour Mont de Marsan et Tartas de la ligne 41 – Toulouse > Gers – à la ligne 39 – Landes > Pays Basque.

Cela permettra de diminuer sérieusement le prix du voyage pour ces pèlerins-là et de mieux remplir le car de cette ligne à travers les Landes et le Pays Basque. Ils seront entre eux !

Le car démarrant à Toulouse – ligne 41 – chargeant plus en début de ligne, cela libérera quelques places pour les Toulousains et les Gersois.

Les reliques de la Sainte Vierge

Classé dans : Non classé | 0

Une dame, apparemment d’Outre Atlantique, m’a adressé le message suivant :

« Allo avez vous encore des medailles de la vierge avec le baiser sur le tissus en arriere.

Quelqu’un ne veut plus me rendre ma medaille ? Merci »

De quoi s’agit-il, en fait ?

C’était une médaille scapulaire qui contenait une lettre découpée d’une des pages du Missel de Conchita et qui aurait été embrassé, page par page, par la Sainte Vierge lors d’une extase.

Ces reliques étaient vendues par une « soi-disant apôtre » de Garabandal, se disant amie proche de Conchita !

Ce qu’il faut savoir c’est que :

  • On ne trouve nulle trace ou récit de missel embrassé page par page par la Sainte Vierge au cours d’une extase, ce qui aurait demandé déjà un sacré bout de temps !
  • Que dans chaque relique, se trouvait une lettre découpée d’une des pages dudit Missel.
  • Que ladite personne qui diffusait cette relique, si elle en a offert quelques-unes en a vendu la majorité ce qui n’est pas honnête puisque nous ne pouvons vendre une « relique ».
  • Que n’ayant pu de médaille pour finir de découper son Missel, elle m’avait contacté pour qu’on lui envoie de l’argent pour en faire refabriquer. Devant notre refus, faute d’argent, cette personne m’a fait la tête pendant plus de 2 ans, jusqu’à ce qu’elle tombe gravement malade, peu de temps avant sa mort.
  • Qu’une fois refabriquées, elle a pu finir de dépecer ledit Missel.
  • Curieusement, une des boutiques du village vendait en parallèle les mêmes reliques mais en affirmant qu’il s’agissait des pages du Missel d’une autre des voyantes !

Soyez donc très prudents avec tout ce l’on vous propose émanant soi-disant de Garabandal.

Je vous ai mis en garde contre bien des tentatives d’escroquerie de la part de messagers ou d’héritier du message qui ne savent que se vanter tout en jouant les faux humbles et en calomniant ceux qui font honnêtement leur travail pour la cause.

Nous les avons toujours laissé dire car au fur et à mesure du temps, ils disparaissent de la circulation et se décrédibilisent d’eux-mêmes.

Priez pour eux car il leur faudra rendre compte à Dieu le moment venu !

Samedi, à Rocheservière (85)

Classé dans : Non classé | 0

Nous sommes allés, à Rocheservière, assister aux obsèques de l’Abbé Dominique Bourmaud. Nous avons effectué la route, à l’aller comme au retour, sous des trombes d’eau. Nous avons pris cela comme une bénédiction du Ciel.
Seul son entrée à l’église s’est faite sous un soleil éclatant.

Même s’il y avait beaucoup de monde, j’ai toutefois été surpris de ne pas voir une église pleine comme lors des obsèques de Lucien, son cher papa.

J’y ai revu des gens que je n’avais parfois pas revu depuis une bonne décennie.
Et comme dab’, quelques personnes sont venues me trouver pour me dire qu’elles étaient inscrites chez nous pour le Grand Miracle. Une autre est venue me demander si elle pouvait s’inscrire !
Visiblement, nous avons toujours la « côte » parmi bon nombre de gens.

J’ai beaucoup aimé le sermon du célébrant qui a insisté sur la volonté de fidélité qui a caractérisé le sacerdoce de l’Abbé Dominique.
Pendant la cérémonie, ont été chantés les cantiques de « Notre Dame de Rocheservière » et de « La Vendéenne » chers au cœur de cette famille fidèle à la Tradition Catholique et à l’histoire de leur région.
Nous avons aussi entendu la musique de « Notre Dame des Roses » car c’est à San Damiano que l’Abbé Dominique a trouvé sa vocation.

J’ai pu faire la connaissance de plusieurs membres de la famille Bourmaud que je ne connaissais pas.
N’oubliez pas dans vos prières cette famille éprouvée par le décès inattendu de leur frère ou oncle !

RIP

Fatima, le film

Classé dans : Non classé | 0

J’avais pu le visionner en avant-première et je peux vous dire que ce film est fantastique…Comme pour « Garabandal, Dieu seul le sait », préparez vos mouchoirs ! Le 6 octobre, le film va sortir sur les écrans. En suivant ce lien, vous saurez où aller le voir : Fatima, film chrétien – SAJE Distribution – SAJE Distribution
Je vous rappelle toutefois que pour aller le visionner, il vous faut posséder le Pass sanitaire et ce, au moins, jusqu’au 15 novembre…
Si vous êtes comme nous, vous devrez attendre la mi-mars pour pouvoir acquérir le DVD.
Un peu de patience, alors…