Les circuits de ramassage

Classé dans : Non classé | 0

Afin de régulariser nos lignes de ramassage pour le Grand Miracle, nous avons déplacé les lieux d’embarquement pour Mont de Marsan et Tartas de la ligne 41 – Toulouse > Gers – à la ligne 39 – Landes > Pays Basque.

Cela permettra de diminuer sérieusement le prix du voyage pour ces pèlerins-là et de mieux remplir le car de cette ligne à travers les Landes et le Pays Basque. Ils seront entre eux !

Le car démarrant à Toulouse – ligne 41 – chargeant plus en début de ligne, cela libérera quelques places pour les Toulousains et les Gersois.

Les reliques de la Sainte Vierge

Classé dans : Non classé | 0

Une dame, apparemment d’Outre Atlantique, m’a adressé le message suivant :

« Allo avez vous encore des medailles de la vierge avec le baiser sur le tissus en arriere.

Quelqu’un ne veut plus me rendre ma medaille ? Merci »

De quoi s’agit-il, en fait ?

C’était une médaille scapulaire qui contenait une lettre découpée d’une des pages du Missel de Conchita et qui aurait été embrassé, page par page, par la Sainte Vierge lors d’une extase.

Ces reliques étaient vendues par une « soi-disant apôtre » de Garabandal, se disant amie proche de Conchita !

Ce qu’il faut savoir c’est que :

  • On ne trouve nulle trace ou récit de missel embrassé page par page par la Sainte Vierge au cours d’une extase, ce qui aurait demandé déjà un sacré bout de temps !
  • Que dans chaque relique, se trouvait une lettre découpée d’une des pages dudit Missel.
  • Que ladite personne qui diffusait cette relique, si elle en a offert quelques-unes en a vendu la majorité ce qui n’est pas honnête puisque nous ne pouvons vendre une « relique ».
  • Que n’ayant pu de médaille pour finir de découper son Missel, elle m’avait contacté pour qu’on lui envoie de l’argent pour en faire refabriquer. Devant notre refus, faute d’argent, cette personne m’a fait la tête pendant plus de 2 ans, jusqu’à ce qu’elle tombe gravement malade, peu de temps avant sa mort.
  • Qu’une fois refabriquées, elle a pu finir de dépecer ledit Missel.
  • Curieusement, une des boutiques du village vendait en parallèle les mêmes reliques mais en affirmant qu’il s’agissait des pages du Missel d’une autre des voyantes !

Soyez donc très prudents avec tout ce l’on vous propose émanant soi-disant de Garabandal.

Je vous ai mis en garde contre bien des tentatives d’escroquerie de la part de messagers ou d’héritier du message qui ne savent que se vanter tout en jouant les faux humbles et en calomniant ceux qui font honnêtement leur travail pour la cause.

Nous les avons toujours laissé dire car au fur et à mesure du temps, ils disparaissent de la circulation et se décrédibilisent d’eux-mêmes.

Priez pour eux car il leur faudra rendre compte à Dieu le moment venu !

Samedi, à Rocheservière (85)

Classé dans : Non classé | 0

Nous sommes allés, à Rocheservière, assister aux obsèques de l’Abbé Dominique Bourmaud. Nous avons effectué la route, à l’aller comme au retour, sous des trombes d’eau. Nous avons pris cela comme une bénédiction du Ciel.
Seul son entrée à l’église s’est faite sous un soleil éclatant.

Même s’il y avait beaucoup de monde, j’ai toutefois été surpris de ne pas voir une église pleine comme lors des obsèques de Lucien, son cher papa.

J’y ai revu des gens que je n’avais parfois pas revu depuis une bonne décennie.
Et comme dab’, quelques personnes sont venues me trouver pour me dire qu’elles étaient inscrites chez nous pour le Grand Miracle. Une autre est venue me demander si elle pouvait s’inscrire !
Visiblement, nous avons toujours la « côte » parmi bon nombre de gens.

J’ai beaucoup aimé le sermon du célébrant qui a insisté sur la volonté de fidélité qui a caractérisé le sacerdoce de l’Abbé Dominique.
Pendant la cérémonie, ont été chantés les cantiques de « Notre Dame de Rocheservière » et de « La Vendéenne » chers au cœur de cette famille fidèle à la Tradition Catholique et à l’histoire de leur région.
Nous avons aussi entendu la musique de « Notre Dame des Roses » car c’est à San Damiano que l’Abbé Dominique a trouvé sa vocation.

J’ai pu faire la connaissance de plusieurs membres de la famille Bourmaud que je ne connaissais pas.
N’oubliez pas dans vos prières cette famille éprouvée par le décès inattendu de leur frère ou oncle !

RIP

Fatima, le film

Classé dans : Non classé | 0

J’avais pu le visionner en avant-première et je peux vous dire que ce film est fantastique…Comme pour « Garabandal, Dieu seul le sait », préparez vos mouchoirs ! Le 6 octobre, le film va sortir sur les écrans. En suivant ce lien, vous saurez où aller le voir : Fatima, film chrétien – SAJE Distribution – SAJE Distribution
Je vous rappelle toutefois que pour aller le visionner, il vous faut posséder le Pass sanitaire et ce, au moins, jusqu’au 15 novembre…
Si vous êtes comme nous, vous devrez attendre la mi-mars pour pouvoir acquérir le DVD.
Un peu de patience, alors…

Abbé Dominique Bourmaud

Classé dans : Non classé | 0

Nous confions à vos prières le repos de l’âme de Monsieur l’abbé Dominique BOURMAUD

Pieusement décédé à 62 ans, et dans sa 41ème année de sacerdoce, ce samedi 4 septembre 2021, premier samedi du mois, muni des sacrements de notre Sainte Mère l’Église.
Né le 10 octobre 1958, il a été ordonné prêtre le 29 juin 1981 par Monseigneur Marcel Lefebvre.
Il fut nommé d’abord à Madrid où il œuvra jusqu’en 1983.
Il fut ensuite professeur à Ridgefield, puis à Winona (Etats-Unis). En 1993, il œuvra quelques mois à l’école Sainte-Marie (Saint-Malo), avant de se voir confier à nouveau un poste de professeur de séminaire, d’abord à La Reja, de 1994 à 1997, puis à Goulburn, jusqu’en 2009.
Il rejoignit alors les Etats-Unis : longtemps collaborateur à Kansas City (Missouri), il devint prieur de Saint Louis (Missouri) en 2018, avant de collaborer à nouveau à l’apostolat du prieuré de Kansas City à partir de 2020.
Ardent prédicateur des Exercices spirituels de Saint-Ignace, tant en espagnol qu’en anglais, Monsieur l’abbé Bourmaud est aussi l’auteur de l’ouvrage Cent ans de Modernisme, généalogie du concile Vatican II, publié par les éditions Clovis en 2003.

R.I.P.

Dieu nous l’avait donné, Dieu nous l’a repris, béni soit Son Saint Nom !
Livre de Job, chapitre 1, verset 21

Il était un des « Fils Bourmaud » qui ont succédé à leurs parents, Lucien et Thérèse, fondateurs de l’entreprise des cars du même nom avec qui nous collaborons pour vous emmener tous, le moment venu à Garabandal.

J’ai fait la connaissance de Lucien en 1972, en montant à Balestrino (Alpes italiennes), puis Christian à Kerizinen en 1978, quant à la 3ème génération – Mickaël et Raphaël – qui a repris les rênes de l’entreprise, je les ai vu carrément naitre !
Bourmaud et Hayère, c’est donc une longue histoire !

L’Abbé Dominique, quant à lui, il a eu sa vocation sacerdotale à San Damiano (Italie) aux pieds de Notre Dame des Roses.

Avec son départ vers les Cieux, c’est toute une page de la Tradition Catholique qui se tourne.
Les événements ne peuvent être que très proches dorénavant.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à toute la famille et les assurons de nos prières pour le repos de son âme.

Merci de vous unir à nous à cette intention !

La réorganisation des lignes de ramassage

Classé dans : Non classé | 2

Voici les modifications annoncées :

01 – Nord Bretagne : Lannilis – Le Folgoët – Ploudaniel – Landerneau – Landivisiau – Morlaix – Guingamp – St Brieuc – Lamballe…     

04 – Sud Bretagne : Vannes – Muzillac – Pontchâteau – Savenay – Le Temple de Bretagne – St Herblain – Les Sorinières …

06 – Côte d’Emeraude : Combourg – Dol de Bretagne – St Malo-Gares – St Malo-Courtoisville – Paramé – St Méloir des Ondes – La Gouesnière – Châteauneuf d’Ille et Vilaine – Hédé-Bazouges…

07 – Bassin Rennais : Bruz –Bréal sous Montfort – Montfort dur Meu – Bédée – Pacé –Rennes-Nord – Cesson Sévigné – Noyal-Chatillon sur Seiche – Grand Fougeray – Derval – Nozay…

11 – Côte Atlantique via Fontenay le Comte : Rocheservière – Geneston – Nantes Nord – Nantes Sud – Rezé – Montaigu-Vendée – Chavagnes en Paillers – Bazoges en Paillers – Beaurepaire – Les Herbiers – L’Oie – Les Essarts – Bournezeau – Ste Hermine – Fontenay le Comte…

14 – Marches de Bretagne – Anjou : Miniac-Morvan – Cancale – Cherrueix – Pontorson – St James – St Georges de Reintembault –Fougères – Ernée – Mayenne – Laval – Château-Gontier – Le Lion d’Angers – Brissac-Quincé – Doué la Fontaine – Montreuil-Bellay – Thouars…

54 – Côte Atlantique – Ouest Vendée : Péaule – La Roche Bernard – Herbignac – Guérande – La Baule-Escoublac – St Nazaire – St Brévin les Pins – Pornic – Bourgneuf en Retz – Machecoul – Challans – St Christophe du Ligneron – Aizenay…

Commentaires :

  1. Comme nous n’y avons quasiment plus d’inscrits, le ramassage sur la rive gauche de la Rance est tout bonnement supprimé – Dinan, Pleurtuit, Dinard – et de façon irrémédiable !
  2. Cela permettra à nos 2 responsables habitant Combourg d’y prendre le car directement et de créer un nouveau point d’embarquement à Châteauneuf d’Ille et Vilaine.
  3. Pour la ligne 14, le car partira de Miniac-Morvan afin de passer par Cancale où habitent nos responsables du car puis de suivre la côte en créant 3 nouveaux points d’embarquement à Cherrueix, Pontorson et St James.
  4. Pour la ligne du Bassin Rennais – la 7 – j’avais envisagé de changer le point d’embarquement de Cesson-Sévigné à cause des travaux réalisés à l’Hyper Carrefour mais  j’ai un fameux problème car il n’y a pas d’autre endroit possible. On restera donc là, à la station-service mais à côté du point de lavage des voitures car c’est le seul endroit où un car pourra faire demi-tour en priant le Bon-Dieu que ce dernier  ne fasse pas 15 m de long. Vous aurez juste quelques mètres à faire pour laisser votre propre véhicule.
  5. Le transfert de St Herblain et des Sorinières sur la ligne n° 4 va permettre de soulager la ligne n° 11.
  6. Est donc créée une nouvelle ligne… La n° 54 – Côte Atlantique – Ouest Vendée

Gardez donc confiance et ne doutez pas… La Sainte-Vierge a dit : « Si je vous veux là, vous y serez ! »

La mise en place de ces nouvelles lignes devrait intervenir dans le courant du mois de juillet…

L’Étoile dans la Montagne

Classé dans : Non classé | 1

Cet important ouvrage a été rédigé en son temps par le Père Materne Laffineur, prêtre belge proche des voyantes. Au début des années 70, il a demandé à l’Abbé Jehan de Bailliencourt, de prendre sa succession.
J’ai eu la joie de pouvoir assister à cette natation de pouvoir en 1970.
Cela s’est déroulé à Lisieux. J’avais 13 ans !

Après la lecture de cet ouvrage de plus de 300 pages, vous saurez tout ce qu’il est indispensable de savoir sur ces événements si importants pour l’Église. Il s’agit de l’Édition de 1974.

On nous en a proposé une centaine d’exemplaires qui ne tarderont pas à partir.
Vous pouvez l’acquérir
Pour la somme de 6,00 € + 7,50 € de port
Compter 12,00 € pour l’expédition dans le reste de l’Europe

Vous pouvez bien sûr le prendre au siège de l’Association.

L’additif annoncé

Classé dans : Non classé | 0

Je vous avais parlé de la « sueur froide » que nous avions eu au moment du passage au contrôle technique de notre voiture. Elle a été acceptée au second passage, le même jour, en mettant un produit dans le moteur.

L’ami Christian m’a demandé quel produit ils m’avaient mis dans le moulin pour que ça passe.

Je suis donc passé à la concession Mercedes de Rennes où on m’a donné l’information.

Il s’agit de :

Additif pour moteur diesel à mettre dans le réservoir avant de faire le plein.

Additif Diesel, 150 ml, Bouteille | Berner®

Ube chose est sûr… ça fonctionne !

Pour la Bagatelle de 15,00 €… Tous les 2 ans !

Le contrôle technique de votre voiture

Classé dans : Non classé | 0

Cet article et le suivant n’ont rien à voir avec Garabandal mais il vous apporte une solution au problème rencontré par bon nombre de possesseurs de vieux diesels qui sont pris en otage par notre gouvernement républicain et mondialiste.

Après avoir poussé pendant des décennies la majorité des français à acquérir des véhicules diesel, on déclare tout à coup, à cause des « lobbies écolos », à les mettre tous à la décharge !

Sans s’inquiéter de l’état des finances de nos compatriotes.

Le 19 février dernier, notre bonne vieille Mercedes diesel ( C 220) – 14 ans d’âge et 217 000 km au compteur, alors qu’elle est censée en parcourir entre 800 000 et 1 million ! – a été refusée au contrôle technique pour’ cause de pollution.

La concession Mercedes de Rennes, avec mon accord, a mis dans le réservoir de gazole un additif qui lui a permis de repasser au contrôle sans problème 2h00 plus tard ! De qui se moque-t-on ?

Dans l’article suivant, je vous donne les coordonnées du produit…