Le Pré-Avertissement

Classé dans : Non classé | 0

Un bon nombre de pseudo voyants vous raconte à l’heure actuelle moultes âneries sur Garabandal et son Grand Miracle, notamment :

  • En vous donnant une date – la mode en ce moment est pour le mois de mai avec un avertissement avant le 19 avril – et oublient de dire que l’Avertissement doit survenir moins d’un an avant et quelques semaines avant icelui le Pré-Avertissement.
  • Qu’il ne faut surtout pas envisager d’y aller en car. En résumé, ne pas y aller avec notre association. Tous les arguments les plus déments fleurissent sur le sujet.

J’ai reçu dernièrement, grâce à l’un d’entre vous l’enregistrement d’une conférence de l’Abbé Jehan de Bailliencourt dans les années 1980 à Marseille et qui nous confirme ce que nous répétons depuis des années.

Ce bon Abbé parle justement de la survenance du Pré-Avertissement qui obligera l’évêque de Santander à revoir sa position, croire enfin à la véracité des apparitions de Garabandal et qu’il réautorisera les prêtres à se rendre au village.

Cela confirme ce que nous avons annoncé, à savoir que surviendra quelques semaines avant l’Avertissement un événement heureux pour l’Eglise et qui interpellera voire perturbera bon nombre de gens, croyants ou non. Il nous montrera à quel point l’Eglise peut tromper le monde et ce pendant des décennies.

Au début, peu de gens admettront les faits, puis un peu plus, puis beaucoup plus grâce à l’Avertissement… C’est clair, net et précis !

L’Abbé de Bailliencourt m’avait demandé de collaborer à la cause de Garabandal dès les années 80 et, dès 1995, c’est Madame Anne du Grandlaunay, de Piré sur Seiche (35), une de ses principales collaboratrices, qui m’a demandé de prendre en mains l’organisation des cars pour le Grand Miracle.

Les confirmations d’inscription 2021

Classé dans : Non classé | 2

Elles ont été postées ce mardi 5 janvier et devraient donc vous parvenir dans la semaine qui suit.

Ne tardez pas à répondre afin de faciliter notre tâche et la proximité des événements ne peut que vous encourager à le faire. Et comme d’habitude :

  • Ceux qui n’auront pas répondu fin février ne recevront plus nos messages d’infos.
  • Ceux qui n’auront pas confirmé à Pâques seront rayés du fichier
  • Nous ne pouvons fonctionner que grâce à vos dons… Merci de nous permettre de continuer la tâche entamée…
  • Continuez à prier pour que l’on puisse s’installer au plus tôt en Vendée pour mieux assumer la tâche qui nous est dévolue

En Bretagne, ça regroupe !

Classé dans : Non classé | 0

Autocars Jollivet, Perrin tourisme, Hervé et autocars Le Pape ont décidé de se regrouper au sein de l’entité « RGO Mobilités » à partir du 1er janvier selon l’hebdomadaire d’information du pays de Vitré – Porte de Bretagne Le Journal de Vitré.

L’accord entre les sociétés, signé le 23 novembre, aurait mis plus de deux ans à se concrétiser, l’ensemble des représentants syndicaux ayant également été impliqués.

La « fusion » va permettre à RGO Mobilités « de pérenniser les effectifs, de consolider le cadre salarial et d’harmoniser les conditions de travail ».

RGO emploiera ainsi 350 collaborateurs, disposera de 200 véhicules et sera présente sur 5 départements (35, 41, 44, 53 et 56) et 3 régions (Bretagne, Pays de la Loire, Centre Val-de-Loire). C’est aussi 7 centres d’exploitation et 1 agence de voyages à Vitré.

C’est toute la page de l’histoire des pèlerinages qui se tourne. Je suis allé pour la première fois à San Damiano en 1971 à bord d’un car Hervé de St Christophe des Bois (35) – Van Hool 320 – et j’y suis retourné avec un autre Van Hool – 320 Vistadome Couchettes – des autocars Jollivet de Bruz (35). Depuis, ayant été responsable du parking autocars à Kerizinen (29) j’y ai vu défiler bon nombre de Jollivet, de Perrin et d’Hervé.

Ce genre de regroupement d’entreprises me fait un peu peur, pour plusieurs raisons :

  • Elles perdent leur identité propre – j’ai bien connu les frères Hervé (André et Aristide)
  • L’ambiance et la gestion familiale vont disparaitre
  • Il y- a le risque – et ce ne sera pas la première fois – que ce nouveau groupe soit racheté ultérieurement par un groupe encore plus important – Kéolis, RATP ou Transdev

Petite anecdote journalistique, dans les années 90, les Voyages Le Pape avaient dû déposer leur bilan.

Ouest France avait cru bon de titrer « Le Pape en faillite » !

Le gouvernement espagnol

Classé dans : Non classé | 0

Il vient d’annoncer que pour rentrer dans le territoire espagnol, il faudra être vacciné contre le coronavirus.

Certains commencent déjà à paniquer et affirment que nous ne pourrons nous rendre là-bas le moment venu !

Gens de peu de Foi ! Avant le Miracle surviendra l’Avertissement qui va remettre les pendules à l’heure même au niveau du gouvernement espagnol… Qu’a dit la Vierge ? Si je vous veux là, vous y serez ! Alors ?

L’Abbé Jehan de Bailliencourt

Nous vous avons parlé à plusieurs reprises de notre cher Abbé Jehan de Bailliencourt qui a été le plus important défenseur et diffuseur de la cause de Garabandal.

Pour continuer à défendre sa mémoire, nous recherchons des photos de lui, de ses camps ou des conférences qu’il a pu donner. Si vous en avez aussi du Père Materne Laffineur, nous sommes également intéressés.

Un grand merci à l’avance !

L’Abbé Ruchot

Classé dans : Non classé | 0

Nous avons le regret de vous annoncer le décès de Mur l’Abbé Raymond Ruchot le 10 janvier 2021 au Trévoux (29), dans sa 89ème année.

Il nous avait accompagné à Garabandal plusieurs années de suite jusqu’en 2009. C’est une cécité qu’il l’a empêché de poursuivre !

C’était un ancien curé de paroisse du Nord de la France qui s’était retiré dans la communauté du Trévoux.

Il était toujours resté fidèle à la Messe de Saint Pie V.

Il nous soutenait dans notre combat pour Garabandal et nous a toujours défendus cotre vents et marées.

Je garderai le souvenir d’un prêtre droit dans ses bottes qui n’envoyait pas dire ce qu’il avait dire ! Il ne manquait pas d’humour non plus. De là-haut, je ne doute pas qu’il nous apporte son aide et son soutien.

Un grand merci cher Abbé, pour votre droiture, votre gentillesse, votre humour et votre soutien. Que le Bon Dieu vous prenne au plus vite dans son Paradis.

Les Voyages Bourmaud déménagent

Classé dans : Non classé | 0

Nos amis les Bourmaud étaient trop à l’étroit dans leurs anciens locaux à Rocheservière (85).
Ils ont donc transféré leur dépôt sur un terrain de la zone artisanale sur la route de Montaigu.
Ce sera beaucoup plus accessible et ils auront beaucoup plus de place.
Ce sont maintenant Mickaël et Raphaël, les fils de christian qui ont repris la direction de l’entreprise.
Nous leur souhaitons tout le succès possible, ce qui ne peut que leur arriver, avec l’aide du Ciel.

Leur nouvelle adresse :

Voyages Bourmaud
1, rue Clément Ader
BP 21
85620 ROCHESERVIERE

Le ramassage des pèlerins pour le Grand Miracle

Classé dans : Non classé | 0

Margot et Christelle, 2 amies Bourguignonnes qui organisent tous les mois, depuis des décennies, des pèlerinages à San Damiano, m’ont contacté dernièrement pour me demander de créer une nouvelle ligne de ramassage sur le secteur.

C’est Margot qui m’avait contacté, il y a au moins 20 ans, pour me demander d’emmener ses pèlerins à Garabandal pour le Grand Miracle.

Nous avons donc réorganisé les lignes du secteur afin de créer la ligne n° 53 qui sera appelée : Bourgogne – Franche-Comté. Elle se détaillera de la façon suivante :

25 – Besançon Péage A 36 – Sortie n° 4 > Besançon / St Claude
39 – Dôle Péage A 36 – Sortie n° 2 > Dôle
21 – Seurre Péage A 36 – Sortie n° 1 > Seurre
21 – Beaune Péage A 6 – Sortie n° 24.1 > Beaune Centre

Le ramassage se fera entre 6h00 et 8h00 du matin selon le lieu d’embarquement.

Merci donc de le signaler à tous vos amis du secteur qui seraient intéressés pour se rendre à Garabandal pour assister au Grand Miracle.

La responsabilité de cette ligne a été confiée à Eric et Maryse Donzelot qui collaborent avec nous depuis longtemps.

Les projections du film

Classé dans : Non classé | 0

La tournée s’est terminée en beauté !
Le 9 octobre dernier, la dernière projection s’est déroulée à Saint Georges de Reintembault (35) près de Fougères, nous avons eu le plus beau score de fréquentation depuis la reprise de septembre. Plus de 60 personnes, dans un village qui compte à peine 1 500 âmes ! Ce village est le berceau de ma famille. Il s’agissait donc d’un retour aux sources. Tout a commencer à Saint Georges… Tout y a fini ! Qui plus est, cela m’a permis de renouer avec 2 cousines que je n’avais pas revues depuis une cinquantaine d’années.

Ce bourg, aux confins de la Bretagne, du Maine et de la Normandie possède un magnifique petit cinéma refait à neuf de 153 places et qui m’a fait penser à un petit théâtre de boulevard. Pendant nos deux tournées, nous avons projeté dans des cinémas modernes et beaucoup plus grands – jusqu’à 500 places ! – mais qui n’avait pas le cachet de celui-ci.

L’accueil y a été enthousiaste. Et selon Vital Carré, le gérant du cinéma, nous aurions dû avoir plus de monde mais l’IPad des Acacias venait d’être fermé à cause du satané virus. Le lendemain de la projection, ils annonçaient 28 personnes atteintes.

Mais grâce au Bienheureux Julien Maunoir, natif de l’endroit, tout s’est bien passé !

C’était en août 1998 !

Classé dans : Non classé | 0

Il s’agissait de notre premier voyage à Garabandal, organisé au pied levé.

C’était avec un car couchettes, le seul que je n’ai jamais organisé de ma vie.

Déjà, à Cosio, à la vue du panneau directionnel « San Sebastian de Garabandal >> 5,3 km » la moitié du car avait la larme à l’œil. C’était pour beaucoup la première fois, événement que j’attendais personnellement depuis 1970…

Mais lorsque nous sommes arrivés à l’entrée du village, ce fut autre chose !

Sur le petit muret, à gauche, face à la maison natale de Mari-Cruz, nous avons aperçu 4 petite filles qui ressemblaient étrangement aux petites voyantes au moment des apparitions…

C’est la réflexion que j’ai faite au conducteur de l’autocar : « on dirait les voyantes au moment des apparitions ! »

D’autant plus qu’elles portaient les mêmes vêtements que sur la photo ci-jointe…

Elles nous ont fait un petit coucou et elles sont parties. De tout notre séjour au village, nous ne les avons pas revues !

C’est après que nous avons compris…

« C’est le Ciel qui nous les a envoyées pour nous accueillir et pour nous encourager à accomplir la tâche que nous a assignée le Ciel : emmener un maximum de pèlerins au village pour le Grand Miracle ! »

Bon nombre de pseudos voyants ou prétendus héritiers du dossier Garabandal ne peuvent se vanter d’avoir été accueillis de cette façon-là !

Ils auront beau dire et raconter tout ce qu’ils veulent sur notre dos, nous mettre à dos toutes les autorités locales, c’est le Ciel qui nous aidera à mener notre mission à terme. Avec Dieu, on peut tout… Avec une langue de vipère, on ne peut que s’attirer l’amitié du diable, pas celle du Bon Dieu et de Notre Bonne Mère du Ciel.

Deo Gracias !

La tournée des projections

Classé dans : Non classé | 0

La tournée est quasiment terminée puisqu’il ne nous reste plus à assurer la projection à Saint Georges de Reintembault (35) près de Fougères le vendredi 9 octobre prochain à 20h00.

S’il n’y a pas eu les affluences d’avant confinement, cela s’est arrangé sur la fin. Nous avons eu :

  • Le samedi 12 à Guérande (44) : 11 personnes
  • Le dimanche 13 à Guérande (44) : 17 personnes
  • Le jeudi 17 à Amboise (37) : 15 personnes
  • Le vendredi 18 à Cosne / Loire (58) : 20 personnes
  • Le lundi 21 à La Roche sur Yon (85) : 50 personnes
  • Le dimanche 27 à Cesson-Sévigné (35) : 50 personnes

Il ne nous reste donc plus que St Georges de Reintembault (35), près de Fougères le vendredi 9 octobre, à 20h00 pour conclure la tournée et nous comptons sur votre présence pour y finir en beauté…

Nous sommes loin des records d’assistance d’avant la pandémie mais le pseudo virus est passé par là et nous a permis de mesurer le degré de foi qui anime les catholiques en général et nos inscrits GM en particulier. Eh bien, je m’abstiendrai de tous commentaires !

Gens de peu de foi !

Par contre, pour nous cela fut très positif car le peu de personnes à s’être déplacés :

  • Etaient révoltés de constater le manque de foi et de courage des gens qui ne se sont pas déplacés
  • Etaient fâchés de l’attitude du clergé qui a empêché l’information de passer ou qui ont interdit à leurs paroissiens de venir assister aux projections. Certains avaient la ferme intention de leur tirer les oreilles
  • Veulent tous s’inscrire
  • Ont embarqué un maximum de documentations à distribuer à leur entourage, certains affirmant en mettre carrément dans les églises

Le patron du cinéma de Guérande m’a affirmé avoir relancer à 2 reprises les paroisses de la Presqu’île’ et n’avoir eu aucun retour !

La veille de notre 1ère projection, il avait passé un film intitulé « Jean-Paul II ». Il a eu 2 spectateurs…

A Amboise, le gérant s’est dit satisfait car la reprise est plus que difficile.

Nous avons eu la même remarque à Cosne sur Loire.

Devant ce dernier cinéma, un couple avec une amie est passé ¼ d’heure avant la projection.

« Garabandal, c’est quoi ça ? ». Ils sont rentrés et à la sortie, ils avaient décidé de s’inscrire…

A la Roche sur Yon et à Cesson, la majorité était enthousiastes… Et vu les réactions, il y a pas mal de prêtres qui vont se faire chauffer les oreilles !

Si sur le plan santé, ce fut très éprouvant pour moi, mais grâce à la présence à mes côtés de Charles du Boishamon et de Germaine Destin qui se sont relayés pour m’accompagner, j’ai pu rentrer à bon port.

Je remercie également tous ceux qui nous ont reçus ou qui nous ont rejoints sur place pour nous donner un coup de mains qui nous a bien soulagés.

Grâce à Dieu et à Notre Bonne Mère du Ciel, nous nous en sommes bien sortis de ce périple qui apparaissait compliqué avec la crise du pseudo virus.